Votre assurance habitation

Depuis la loi du 6 juillet 1989, l’assurance multirisque habitation est obligatoire pour les locataires. Très complète, elle couvre aussi bien votre logement - dégât des eaux, incendie, vols…  - que les personnes qui l’habitent. Lors de la signature de votre bail, vous devez remettre à votre bailleur une attestation d’assurance, précisant la durée et les risques couverts.

 

Souscrire une assurance multirisque habitation est une démarche indispensable pour tout nouveau locataire. Mais elle se fait également dans votre intérêt en cas de sinistre, qu’il advienne chez vous, chez votre voisin ou dans l’immeuble. Votre responsabilité pourrait être engagée en cas de dommages causés dans votre logement, dans celui de vos voisins ou dans la résidence. En l’absence d’assurance, vous devriez indemniser vous-même votre bailleur ou vos voisins, pour des sommes parfois très importantes !

 

C’est pourquoi, chaque année, à la date anniversaire de votre contrat d’assurance, vous devez communiquer votre nouvelle attestation annuelle à votre bailleur pour certifier que vous êtes toujours assuré.

 

Dans le cas contraire, votre contrat de location prévoit la résiliation de votre bail.

 

Les clauses couvertes par votre contrat d’assurance 

Lorsque vous souscrivez une assurance, vous devez prêter une attention toute particulière à ce qu’elle couvre réellement car certains éléments sont indispensables. Les points suivants sont obligatoires :

  • Les dégâts causés par le feu, l’eau, les explosions.
  • L’assurance doit concerner le logement et ses dépendances (cave, garage, etc.).
  • Le contrat doit également inclure les sinistres sur les portes palières, portes de boxes et boîtes aux lettres.

 

Vos biens et votre responsabilité sont ainsi couverts auprès de votre bailleur. De même, nous vous conseillons vivement de prévoir une « responsabilité civile », couvrant les dommages causés accidentellement à un tiers. C’est pourquoi, nous vous recommandons d’opter pour un contrat multirisques habitation qui vous protège contre l’ensemble de ces risques, ainsi que contre le vol.

 

De plus, n’oubliez pas de réévaluer votre contrat avec votre assureur tous les cinq ans en moyenne pour l’adapter à la valeur de vos biens, qui a pu évoluer depuis votre entrée dans les murs.

 

Adoptez les bons réflexes en cas de dommage

Vous trouverez ici quelques conseils pour réagir au plus vite lorsque vous constatez une dégradation dans votre logement.

 

En cas de sinistre :

  • Prévenez rapidement votre gardien ou, en son absence, le service clientèle
  • Informez votre compagnie d’assurance très rapidement, dans les délais prévus par votre contrat (en général, dans les 48 h pour un vol, par lettre recommandée avec accusé de réception)
  • Conservez les objets détériorés (en ayant soin de retrouver leurs factures)
  • N’effectuez aucune réparation avant le passage de l’expert envoyé par votre compagnie d’assurance

 

En cas de dégât des eaux :

  • Demandez à votre assureur un « constat amiable de dégât des eaux »
  • Complétez ce document avec votre gardien et les éventuels tiers responsables du sinistre (voisins, etc.)
  • Transmettez ensuite l’un des exemplaires à votre assureur, un deuxième à votre gardien et conservez le troisième
  • Attention : le constat amiable de dégât des eaux complété doit être adressé par lettre recommandée à votre assureur dans les cinq jours ouvrés.

 

Vous avez des questions à propos de votre assurance habitation ? Consultez notre rubrique Vos questions.

 

Votre compte
 

Accédez à toutes les informations relatives à votre contrat de locataire 3F.

 
 
 
Téléchargement
 

Publication :
Guide du locataire

Immobilière 3F et RUF

 

Sociétés 3F régionalesEHC

 
Retour haut de page