Les foyers de travailleurs migrants

Quelque 700 foyers ont été construits en France pour accueillir les travailleurs immigrés dans les années 60 et 70. Aujourd’hui inadaptés, ils sont transformés en résidences sociales : leur mutation constitue un véritable défi humain, social et technique.

 

Des foyers de travailleurs migrants aux résidences sociales

Ces structures de séjour temporaire sont devenues des lieux de vie. Vieillissement des résidents, accueil d’une population diversifiée et souvent précaire, vétusté et inadaptation des bâtiments : autant de raisons qui ont conduit à l’adoption d’un programme national de rénovation et de reconsidération de ces foyers.

 

Une restructuration ambitieuse et concertée

Résidences Sociales de France a pris une part active à ce programme en s’engageant à restructurer ses foyers de travailleurs migrants en Île-de-France (plus de 6 000 places). Avec l’aide financière de l’État, des collectivités, d’Action Logement et les prêts consentis par la Caisse des Dépôts, près de 300 M€ sont investis pour leur rénovation et leur transformation en résidences sociales : sécurisation des bâtiments, adaptation du bâti aux exigences environnementales, individualisation des logements avec kitchenettes et sanitaires, amélioration des espaces collectifs.
L’occupation de chaque nouvelle résidence est définie par un projet social, élaboré en concertation avec l’ensemble des partenaires du territoire concerné.

 

Chiffres clés au 1er janvier 2017

  • Équivalent-logements en foyers de travailleurs migrants 1 555.

 

Dernière publication

 

Dernière publication RSF
 
Plaquettes institutionnelles

 

Plaquettes institutionnelles
 
Retour haut de page