• Espace presse

Le logement au service de l’emploi

Visuel

17 Juin 2016

Résidences Sociales de France développe des Résidences hôtelières à vocation sociale. Ces résidences permettent de loger des salariés en mobilité professionnelle. À la frontière entre hôtel et logement locatif, elles donnent accès à un logement pour faciliter l’accès à l’emploi. L’objectif : ne plus refuser un emploi pour un problème de logement !

 

Télécharger le PDF

 

  • Un studio tout équipé à un prix économique

 

La Résidence hôtelière à vocation sociale (RHVS) répond aux besoins de salariés en mobilité professionnelle ou en recherche de logement temporaire : salariés travaillant loin de leur domicile, fonctionnaires en mutation, jeunes en situation d'accès à l’emploi, saisonniers, de personnes en formation, stagiaires, apprentis.

 

Sociale, la RHVS accueille également 30 % de publics prioritaires rencontrant des difficultés pour se loger. Ce public est désigné par les services de l’État, les collectivités territoriales ou les associations habilitées.

 

Cette solution d’accueil temporaire (location à la semaine ou au mois), à la frontière entre l’hôtel et le logement locatif, permet à toute personne de louer un studio tout équipé et de bénéficier de prestations hôtelières (réservation, accueil, linge, ménage, petit-déjeuner). Et ce, sans démarche administrative ni conditions d’éligibilité.

 

Ces RHVS sont propriétés de Résidences Sociales de France (RSF), société 3F dédiée à la construction de logements thématiques.

Leur gestion est confiée à des sociétés d’exploitation, MONTEMPÔ ou RESIDIS.

 

Le coût pour le résident dépend de la durée du séjour (nuitée / semaine / mois), de son statut (salarié, public prioritaire, autre) et de la localisation de la RHVS. 

Pour les publics prioritaires, le prix est décoté de 50 % par rapport au prix standard. 
Pour les salariés Action Logement, le prix est décoté de 10 à 20 % par rapport au prix standard.
 
 
Plan de financement type
- Subventions : 5 à 15 %
- Fonds Propres : 5 %
- Prêt Action Logement : 50 %
- Prêt CDC : 30 à 40 %
 
Chiffres clés de Résidences Sociales de France
- 6 RHVS en exploitation, 7 en cours de construction et en développement
- 5 RHVS à l’étude, en Île-de-France et dans les grandes métropoles régionales
 
Durée moyenne des séjours :
45 nuits en Île-de-France / 30 nuits en province
 
Public accueilli :
  • en Ile-de-France : 50 % de salariés, 25 % d'étudiants et 25 % de personnes orientées par les services de l'État. Au sein de cette dernière catégorie, on retrouve 1/3 de fonctionnaires en mobilité ou mission et 2/3 des personnes issues du public prioritaire de l'Etat.
  • en province : 50 % de salariés ; 15 % étudiants, chercheurs, doctorants, associations ; 35 % de personnes orientées par les services de l'État (dont 5 % de fonctionnaires en mobilité ou en mission)

 

 

  • 2 200 studios en RHVS d’ici 5 ans
Fort de l’expérience acquise lors des premières expérimentations en Île-de-France (Évry et Goussainville), mise à profit depuis en province (Perpignan, Strasbourg et Marseille depuis janvier 2016), RSF se fixe pour objectif à 5 ans de disposer de 2 200 studios en RHVS, dans les grandes métropoles ; la première couronne d’Île-de-France et dans les villes moyennes présentant une demande spécifique.
 

 

MONTEMPÔ | MARSEILLE
RHVS de 100 logements, livraison janvier 2016 – rue René-Cassin, Site des Docks Libres.
• Financement : État, Caisse des Dépôts et Action Logement
• Coût de l’opération : 6,7 M€
Cette résidence dispose de 100 studios meublés et équipés. Situé à 100 mètres de la station de métro National, à côté du quartier d'affaires Euromed, l’établissement est proche de l'accès au périphérique, aux autoroutes A7 et A55 et de la gare Marseille Saint-Charles.
 
MONTEMPÔ | TOULOUSE
RHVS de 130 logements, livraison prévisionnelle en septembre 2016 – chemin de Gabardie.
• Financement : État, Toulouse Métropole, Caisse des Dépôts et Action Logement
• Coût de l’opération : 7,5 M€
Cette résidence disposera de 130 studios meublés et équipés, de 37 places de stationnement. La localisation de la résidence, à 600 mètres du terminus de la ligne A du métro et de l’accès autoroutier au périphérique, permettra une liaison rapide et directe vers le centre-ville et les principaux bassins d’activités.
 
RESIDIS | PARAY-VIEILLE-POSTE
RHVS de 177 logements, livraison prévisionnelle en septembre 2017 – rue du Maréchal Devaux.
• Financement : État, Caisse des Dépôts et Action Logement
• Coût de l’opération : 16,1 M€
Cette résidence disposera de 177 studios meublés et équipés. L’immeuble se situe à l’entrée du projet « Coeur d’Orly », entre l’aéroport d’Orly et Rungis. Le site est desservi par les transports en commun (station Pont de Rungis – Aéroport d’Orly à 400 m) et à terme par le T7 et le prolongement de la ligne 14.

 

Contact Presse
 

Pour toute demande d'information presse, merci de contacter :

Anne Fessan

Tél. : 06 66 31 97 03

 

 
Retour haut de page