• Espace presse

Immobilière 3F réunit ses réservataires pour une journée d’échanges sur les attributions

Visuel

21 Novembre 2016

Ce 18 novembre, Immobilière 3F a réuni les réservataires de ses 129 000 logements sociaux lors de la 9e édition des Rencontres réservataires. 140 représentants des collectivités territoriales, de l’État, d’Action Logement, ont pu échanger sur l’actualité liée aux attributions. Avec plus de 11 000 attributions en Île-de-France en 2015, zoom sur les engagements d’Immobilière 3F.

 

Télécharger le PDF

 

 
Les réservataires sont les structures et institutions partenaires dans le financement de la construction de logements sociaux. Leur contribution / intervention donne droit à des réservations leur permettant alors de proposer aux bailleurs sociaux les candidats aux logements.
 
Durant ces Rencontres réservataires, Didier Jeanneau, directeur général adjoint en charge de la gestion du patrimoine en Île-de-France, et Marie-Christine Leblanc, responsable des politiques sociales et d’attribution, ont illustré comment la politique sociale d’Immobilière 3F se traduit à travers les attributions de logements, et donné la parole à leurs partenaires dans ce processus.
 
  • L’activité d’Immobilière 3F
 
Les attributions en Ile-de-France : grâce à son parc de près de 129 000 logements, et à des livraisons annuelles de programmes neufs supérieurs à 3 000 logements, Immobilière 3F réalise chaque année plus de 11 000 attributions au bénéfice de demandeurs de logements, dont presque 40 % sont désignés par Action Logement et plus de 20 % par les collectivités locales. Dans plus de 40 % des cas, les loyers mensuels proposés (avant APL) sont inférieurs à 7 euros du m², soit environ 450 euros pour un T3.
 
Dans le cadre de son programme « un logement adapté à tous chez 3F», et de son action en faveur du développement durable, 3F a pris l’engagement de limiter à moins de 1 % le taux de refus d’attributions pour incapacité financière : grâce à un partenariat actif avec les associations d’insertion, cet engagement a été tenu en 2015 et le sera également en 2016. En tout, près de 30 % des attributions sont réalisées auprès de publics fragiles ou sortants de structures d’hébergement. Ces actions sont complétées par une politique active en matière de prévention des expulsions, grâce à l’action d’une trentaine de chargés d’accompagnement social.
 
3F a présenté ses actions en faveur du logement des jeunes, qui ont bénéficié en 2015 de près de 30 % des attributions, et pour lesquels un produit spécifique, des logements en colocation sociale meublée, a été spécialement conçu (300 jeunes logés en colocation depuis 2013), ainsi que celles en direction des publics seniors et handicapés : adaptation de logements existants (3 200 logements adaptés en  Île-de-France), service d’entretien et de petit bricolage « coup de pouce senior », livraison de résidences intergénérationnelles.
 
La création d’une plateforme d'échanges de logement d’ici l’été 2017. Dédié aux locataires de 3F, ce nouveau service gratuit rendra le locataire acteur dans sa recherche de mobilité. Il constituera une réponse à la tension du marché locatif social puisqu'il permettra de satisfaire deux ménages sans mobiliser de nouveaux logements et ce sans incidence sur les réservataires qui conservent leur droit.
 
  • L’actualité du secteur
 
Leila Djarmouni, directeur de la transition de la région Île-de-France pour Action Logement, a présenté les ambitions de la réforme d’Action Logement à compter du 1er janvier 2017, ainsi que les principales missions de la Délégation Régionale et du Comité Régional Action Logement, en affirmant son engagement en faveur de la mixité sociale dans les territoires de la politique de la ville et la perspective de nouveaux partenariats à mettre en place avec les bailleurs et les collectivités au service des entreprises et des salariés.
 
Le Référentiel produit par l'Aorif en partenariat avec les bailleurs, les collectivités, l'Etat, Action Logement portant sur l'harmonisation des critères d'appréciation des capacités économiques des demandeurs a été présenté aux réservataires. L’objectif de cet outil : rechercher la transparence et l'équité du traitement des candidatures et une meilleure compréhension des demandeurs au titre du droit à l'information.
 
Enfin, les participants ont débattu sur la place et le rôle des Conférences intercommunale du logement (CIL), nouvelles instances partenariales à l'échelle de l'intercommunalité. L'accent a été mis sur les orientations de la CIL qui concernent l'accès et l'accompagnement des publics prioritaires et en difficultés, l'offre de logements adaptés et la mobilité résidentielle dans le parc social mais également les partenariats entre réservataires et bailleurs.
 
Contact Presse
 

Pour toute demande d'information presse, merci de contacter :

Anne Fessan

Tél. : 06 66 31 97 03

 

 
Retour haut de page