• Espace presse

3F : 408 logements sociaux livrés en mars 2017

Visuel

20 Avril 2017

Immobilière 3F et ses filiales ont livré, en mars dernier, 20 opérations représentant 408 logements sociaux, dont 227 en Ile-de-France et 181 en province. Depuis le début de l’année, 1 274 logements ont intégré le patrimoine de 3F. Focus sur deux programmes, l’un réalisé à Cesson (Seine-et-Marne), l’autre à Angers (Maine-et-Loire).

 

Télécharger le PDF

 

 

  • 227 logements en Ile-de-France
 
- Cesson (Seine-et-Marne) : 80 logements – rue Charles Monnier
- Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) : 16 logements – avenue Robert Badinter
- Rambouillet (Yvelines) : 56 logements – avenue de Paris
- Arpajon (Essonne) : 16 logements – avenue de Verdun
- Juvisy-sur-Orge (Essonne) : 22 logements – cour de France
- Villecresnes (Val-de-Marne) : 17 logements – site Bois d’Auteuil
- Villejuif (Val-de-Marne) : 20 logements – avenue de Paris
 
  • 181 logements en province
 
- Saint-André (Nord) : 5 logements – rue Sainte-Hélène
- Rouen(Seine-Maritime) : 16 logements – résidence du Renard
- Lampertheim (Bas-Rhin) : 14 logements
- Vendenheim (Bas-Rhin) : 20 logements – Les portes du Kochersberg
- Saint-Denis-en-Val (Loiret) : 5 logements – Le Caillot
- Chailles (Loir-et-Cher) : 4 logements – Les Aubépines
- Toulouse (Haute-Garonne) : 26 logements – Bellefontaine
- Seysses (Haute-Garonne) : 16 logements – chemin du Château d’eau
- Cantenay (Maine-et-Loire) : 4 logements – Vignes
- Angers (Maine-et-Loire) : 36 logements – Héliades
- Rocheservière (Vendée) : 12 logements
- Carquefou (Loire-Atlantique) : 9 logements – rue de la Mainguais
- Annemasse (Haute-Savoie) : 14 logements
 
  • La Résidence Urbaine de France : une résidence intergénérationnelle de 80 logements à Cesson (77)
 
Avec cette nouvelle résidence, La Résidence Urbaine de France (3F/Action Logement) répond à un double défi : participer à la revitalisation d’un centre-bourg et proposer une autre manière d’habiter en créant du lien social entre les générations.
 
La résidence est implantée à Cesson, le long de l’avenue Charles Monier, à cinq minutes à pied du centre-bourg. Elle comprend 80 logements répartis en quatre bâtiments. 75 % des logements sont de petite taille (T1/T2/T3) afin d'accueillir une majorité de jeunes et de personnes âgées. Chaque cage d'escalier dessert un petit nombre de logements, ce qui permet de favoriser les échanges et la solidarité entre habitant·e·s. À l’entrée de résidence, un local associatif de 40 m² accueille des activités dédiées aux seniors. Un gardien accompagne les locataires au quotidien.
 
Conçue par MDNH Architectes, l’opération propose un mélange de matériaux traditionnels et contemporains (pierre, enduit, zinc, tuiles plates, bardage bois et acier, vitrage U-glass en séparatif des terrasses). Les logements sont traversants, avec double ou triple orientation, avec de larges terrasses, souvent traités en duplex, disposant de grandes circulations verticales avec vitrage translucide…
 
Économe en énergie, le programme répond à la RT 2012 -10 % et bénéficie d’énergies renouvelables, avec une pompe à chaleur collective assurant 30 % de la production d’eau chaude sanitaire.
 
  • Immobilière Podeliha livre son premier programme à énergie positive à Angers (49)
 
À Angers, dans le quartier des Hauts de Saint-Aubin, Immobilière Podeliha (3F/Action Logement) vient de livrer son premier programme à énergie positive ! Baptisée « Les Héliades », la résidence de 57 logements sociaux produit en effet plus d’énergie qu’elle n’en consomme.
 
Cette opération, remportée en partenariat avec la SEM d’aménagement Alter, figure parmi les cinq lauréats de l’appel à projets « Vers des bâtiments à énergie positive » lancé en 2012 par le PUCA (Plan urbanisme construction architecture, qui soutient l’innovation en matière d’architecture et d’urbanisme).
 
La résidence a été élaborée suivant les préconisations du label Bepos Effinergie (Bâtiment à énergie positive). Elle est répartie sur deux bâtiments et propose 57 appartements (14 T2/ 24 T3/ 14 T4/ 5 T5) très bien orientés, traversants pour la plupart, et très bien isolés. Des panneaux photovoltaïques sont installés en toiture. L’eau chaude sanitaire est produite grâce à des panneaux solaires thermiques et au réseau de chaleur biomasse de la ville auquel la résidence est raccordée. L’électricité produite en supplément est revendue à Enedis. Le programme bénéficie également du label « Biodivercity », qui évalue la biodiversité urbaine appliquée au sein d'un projet immobilier.
 
Le projet a été conduit en conception-réalisation avec les architectes Barré-Lambot et Bouygues Bâtiment Grand Ouest.
 
 

 

Contact Presse
 

Pour toute demande d'information presse, merci de contacter :

Anne Fessan

Tél. : 06 66 31 97 03

 
Retour haut de page