Que faire en cas de dégâts des eaux?

Le sinistre s’est produit chez vous : votre logement et celui d’un tiers (votre voisin par exemple) ont été endommagés ; ou le sinistre s’est produit chez un tiers et a endommagé votre logement.

 

Si un dégât des eaux se produit chez vous :

  • Fermez  l’alimentation en eau, aérez, séchez...
  • Prévenez les voisins concernés et le gardien.
  • Faites réparer la fuite rapidement, afin d’éviter une aggravation des dégâts et conservez les justificatifs de réparation de la fuite.

 

Dans tous les cas :

  • Ne jetez aucun objet, même encombrant ou définitivement dégradé. L’assureur et l’expert en auront besoin pour estimer les dommages,
  • Evitez de remettre en état vos peintures, moquettes et papiers peints avant le passage de l’expert ou l’accord préalable de votre assureur et pour laisser le temps de sécher les surfaces inondées.

 

Vous devrez ensuite déclarer le dégât des eaux. Que vous soyez la victime ou le responsable du dégât des eaux, les démarches de déclaration du sinistre sont les mêmes :

  • Bien remplir le formulaire de constat amiable « Dégâts des Eaux » que vous a remis votre assureur. Attention : toute la procédure d’indemnisation reposera sur cette déclaration. Veillez à ce qu’elle soit complète et lisible. Le document doit être signé par toutes les parties concernées, y compris 3F, propriétaire de l’immeuble, chacun conservant un exemplaire.
  • Envoyez ce constat amiable « Dégâts des Eaux » complété à votre assureur, dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre.
  • Après réception de votre déclaration, si votre assureur l’estime nécessaire, il peut demander à un expert de convenir avec vous d’un rendez-vous pour rechercher l’origine du dégât des eaux et déterminer la nature et le coût des réparations. Votre assureur vous adressera une lettre d’acceptation qui mentionne le montant de l’indemnité qui vous est proposée. Ce montant prend en compte les dommages identifiés et chiffrés, ainsi que les limites de garanties prévues dans votre contrat (franchise, plafond de garantie…) :
  • Si vous êtes d’accord sur le montant proposé, le règlement interviendra dans les délais mentionnés au contrat.
  • En cas de désaccord de votre part, il conviendra de contacter votre assureur,  qui traitera votre réclamation ou vous orientera vers une médiation.
Nous contacter
 

Une question ?
Un renseignement ?

 

 
Publications locataires

 

Guide du locataire
 
Retour haut de page